Écrire une novella : quelle utilité pour moi…


 

Vous avez pu le remarquer sur les réseaux sociaux, j’ai commencé une novella : Puisque la pluie… Une vingtaine de pages écrites et elle ne fera pas plus d’une centaine (normalement ^^’ ! ). J’en parlerai plus longuement prochainement pour ce qui est de son synopsis.

Aujourd’hui, je viens vous parler du choix de la novella et non du roman pour Puisque la pluie…

Pourquoi écrire une novella ?

Définition : Une novella est un roman, donc un genre littéraire, rédigé en prose, habituellement court, où tous les événements sont reliés à un seul événement principal et dont la finale est normalement lente. La novella, du point de vue longueur, se situe entre la nouvelle et le roman.

Ce format court me permet  donc de me tester sur différentes choses :

*le challenge du format court.

J’ai toujours aimé prendre le temps de développer mes histoires, donc faire du long, du très long ! Pourtant, lors de ma période fanfiction, il m’est arrivé d’écrire des one-shot. Des histoires courtes mettant en scène une situation particulière ou relatant un moment de vie particulier. J’ai donc même pu tester les songfics, histoires basées sur les paroles d’une chanson. C’est un travail très intéressant pour s’exercer à l’écriture et faire appel à son imagination tout en suivant un fil conducteur, en l’occurrence la chanson. on suit un thème, une atmosphère, un sujet.

Reprendre l’écriture de one-shot me semble nécessaire dans le sens où j’ai besoin de varier mes plaisirs, mais surtout de préparer des transitions pour passer à une autre grosse histoire. Avec JTV, nous sommes ancrées dans une ambiance particulière, un style particulier, mais ce n’est pas tout le potentiel d’écriture que j’ai. Les novellas vous permettront de découvrir autre chose que JTV ou les grosses histoires que je pourrais écrire par la suite. Elles seront des parenthèses, des instants suspendues entre les grosses histoires, les gros projets. Elles vont aussi nous permettre de nous défaire un peu de l’univers des grosses histoires dans lequel nous serons plongés.

*les novellas : test de publications

Le format court est intéressant pour tester les possibilités de publication. Le format court n’est pas une grosse prise de risque et permet de mieux cibler son lectorat et voir les améliorations pour l’agrandir et le satisfaire.

L’idée serait de le proposer dans un premier temps qu’en numérique et tester de nouvelles plate-formes, de nouveaux processus de lecture etc. Le format papier n’arriverait que par le biais d’un recueil de plusieurs novellas.

Ce sont des lectures faciles, rapides et qui peuvent toucher un lectorat autre que celui des gros pavés ! C’est aussi un format passe-partout, moins contraignant.

*La novella, étude de projets futurs

Enfin la novella va me permettre de tester vos réactions sur des partis pris précis dans l’histoire, inconnus de ma part auparavant en terme d’écriture. Cela va me permettre d’orienter mieux mes futurs gros projets. En fonction de votre adhésion, je saurais ce qui vous botte plus ou moins et vers quoi orienter mon travail de communication pour vous faire aimer mes nouvelles idées ! ^^

Conclusion

Le choix de l’écriture de novella me semble judicieux pour mieux déterminer les projets d’édition et les choix d’écriture qui viendront après JTV. Comme je compte m’auto-éditer, elles seront un support pour analyser ce qui est le mieux pour mes futurs écrits. Si certains en écrivent pour des concours, ce ne sera pas mon cas. Mon but est surtout de me libérer d’un point de vue créatif, mais surtout de m’orienter dans mes choix d’écriture, d’ôter des doutes, de tester des choses jamais tentées. Ce seront des pépinières pour faire pousser au mieux mes futurs gros projets comme l’a été JTV.

Avez-vous apprécié cet article ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de